Galerie Bahamas

Frédy Kocher

Bahamas : valse avec les requins-citron

L’archipel des Bahamas comprend plus de 700 îles et îlots. Il est situé au nord de Cuba dans l’océan Atlantique. Il est réputé pour la gentillesse de sa population à majorité noire, son climat tropical agréable, ses eaux cristallines chaudes, la diversité de ses fonds sous-marins et ses nombreux trous bleus.

Christophe Colomb fit ses premiers pas dans le Nouveau Monde sur l’île de San Salvador le 12 octobre 1492. Il y rencontra les Arawaks, autochtones Amérindiens. Les Frères de la Côte établirent un de leurs treize repaires de flibustiers dans l’île de New Providence. Des colons anglais s’y installèrent dès 1648. Un gouverneur royal des Bahamas fut nommé en 1714 par Georges 1er d’Angleterre. Des fédéralistes y trouvèrent refuge pendant la Guerre d’Indépendance menée par Georges Washington (1775-1782), ainsi que des propriétaires sudistes, avec leurs esclaves, pendant la guerre de Sécession (1861-1865).
L’indépendance a été accordée aux Bahamiens le 10 juillet 1973. Ils ont cependant préféré rester fidèles à la reine d’Angleterre.

L’archipel compte 300 000 habitants, dont 85% sont Noirs ou métis. Le christianisme est leur religion principale. 60% du PIB est généré par le tourisme.

Plus de 260 000 hectares marins et terrestres sont protégés par le « Bahamas National Trust ». Ces réserves sont d’une diversité végétale et animale exceptionnelle. L’île d’Andros, la plus vaste, compte, dans le monde, la plus grande concentration de trous bleus et la troisième barrière de corail par sa longueur.

Une croisière plongée dans ce paradis est un enchantement.