Galerie Soudan

Frédy Kocher

Les côtes soudanaises de la Mer Rouge, peu fréquentées par les plongeurs au contraire des côtes égyptiennes rudoyées par un tourisme de masse mal contrôlé, ont une vie récifale riche de couleurs et de diversité. Seul le « Baron Noir » y offre une croisière au départ de Port Soudan. Elle passe par des sites mythiques, l’épave de l’Umbria considérée comme l’une des plus belles au monde, Sha’ab Rumi, Sanganeb ou Précontinent II, où Cousteau a construit les Maisons sous la Mer en 1963. Les incursions au Sud dépourvu de mouillages sûrs ne peuvent se faire que par mer calme. La vie sous-marine est partout merveilleuse.

Les premiers écrits citant la ville portuaire de Suakin ou Sawakin, alors déjà considérée comme ancienne, remontent au 10e siècle. Elle est sise sur une île enchâssée dans une baie abritée peu profonde à 45 km au Sud de Port Soudan. Elle a longtemps été florissante grâce au commerce, notamment d’esclaves, jusqu’à la fin du 19e siècle quand les boutres ont été remplacés par des cargos de grand tonnage dont le tirant d’eau empêchait la navigation dans son port. C’est ainsi qu’est né Port Soudan dans un site naturel mieux approprié à la navigation moderne.

Dans cette galerie, les photographies de Suakin suivent les prises sous-marines et précèdent celles de l’escale sur le plateau de Gizeh.